La recette du bonheur entre frère et sœur

L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur dans une famille est un chamboulement.

Un nouvel enfant, c’est beaucoup de joie, d’amour et de rigolades.

Mais pas seulement…

Si l’aîné vit mal la situation, elle peut vite tourner au cauchemar.

Pour nous, c’était vraiment compliqué.

Ça fait maintenant quelque temps que j’ai deux enfants.

Et je préfère t’avertir :

Je n’ai pas trouvé la formule magique

J’ai eu affaire à des bagarres, des coups, des cris, des pleurs… 

Chaque enfant est différent et il n’y a pas de mots magiques qui fonctionnent à tous les coups avec eux.

Pourtant…

En discutant avec d’autres parents (dont certains avec énormément d’expérience), j’ai constaté qu’il y avait une chose qui pouvait améliorer la relation entre frère et sœur :

La justice !  

Ce que je vais te dire pourra te paraître évident, mais c’est extrêmement important.

Lorsque ma fille est arrivée dans la famille, ma femme et moi étions aux petits soins pour elle.

C’était un rude changement pour mon fils, car nous ne concentrions plus toute notre attention sur lui.

Il semblait déjà frustré, mais en grandissant, ce fut encore pire.

Dès que sa petite sœur fut capable de jouer, elle commença à lui emprunter ses jouets. Cela l’énervait et il lui arrivait souvent de la taper.

J’ai développé une sorte de réflexe. Je prenais toujours la défense de ma fille.

Il y avait cette phrase que je prononçais à tout bout de champ :

« Tu pourrais prêter tes jouets à ta petite sœur quand même ! »  

Et c’est là que je commettais une GRAVE erreur, car c’était injuste pour mon fils aîné.

Plus mon fils était frustré, plus il devenait violent et plus je cherchais à protéger ma fille.

C’était un cercle vicieux.

Dès qu’il l’approchait, j’étais prêt à le gronder si la situation dérapait.

J’ai mis du temps à comprendre.

Il faut se mettre leur place

Imagine que l’on demande à une adulte :

« Tu pourrais me prêter ta maison ? »  

Il paraît normal de ne pas prêter sa maison sur simple demande.

Pour un enfant, ses jouets, c’est comme sa maison.

C’est un monde qui lui appartient et il n’est absolument pas obligé de le partager.

Le partage est une valeur importante, mais cela ne sert à rien de forcer les choses.

Depuis que j’ai compris cela et que je l’ai mis en pratique, le comportement de mon aîné s’est amélioré.

C’est une vraie transformation.

Dès que sa petite sœur lui prend ses jouets, je la gronde (gentiment, mais avec sérieux) en lui expliquant que ce sont les jouets de son grand frère.

La petite comprend que c’est à elle de s’adapter.

De plus, lorsque l’aîné voit sa petite sœur se faire gronder, il finit par lui prêter le jouet : Affaire réglée (et là, il apprend le partage et l’empathie).

Ne fais pas d’exception

S’il y a une clé pour une fraternité paisible, c’est bien celle-ci : tu dois toujours être juste.

Tu auras une crédibilité solide envers tes enfants.

C’est au petit de s’adapter au monde dans lequel il arrive. Il ne doit JAMAIS empiéter sur l’espace du plus grand.

Pas d’exception, jamais.

Je t’assure que tout ira mieux entre eux si tu te montres intransigeant sur ce point. 🙂

À bientôt,

Simon

PS. L’entente entre frère et sœur fait partie de l’un des nombreux sujets que je traite dans mes contes pour enfants. Si cela t’intéresse, clique ici.

DÉCOUVRE LE RACONTEUR D’HISTOIRES !

L’application qui raconte des histoires éducatives aux enfants

CET ARTICLE T’AS PLU ? 😎

N’hésite pas à le partager à d’autres parents avec les boutons sur le bord de ton écran !

NE RATE PAS LE MEILLEUR !

Reçois plein d’autres idées d’activités par email (C’est gratuit)

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mapi
Mapi
9 mois il y a

Bonjour, merci pour tes articles et tes histoires; aurais-tu des conseils pour une fratrie jumeau-jumelle? XD
(Ils ont 5 ans et demi, et c’est de plus en plus chaud en ce moment…)

Last edited 9 mois il y a by Mapi
Chantal
Chantal
9 mois il y a

Ces vrais,mon garçon 9 ans et ma fille 7 ans. Ma fille était envahissante et mon garçon devenait de plus en plus colérique,depuis que je travaille sur cela sa va mieux,il joue plus ensemble ,on doit enseigner au plus jeune le respect,

Natacha
Natacha
9 mois il y a
Angy
Angy
9 mois il y a

Bonjour,
Nous sommes bien d’accord sur ce point, mais c’est bien plus compliqué quand c’est l’aîné (9 ans) qui finalement prend « toute la place » et le petit (5 ans) qui doit « trop » s’adapter, attendre, voir s’effacer… Pas simple tous les jours et le fait d’être juste n’est pas toujours suffisant car finalement on est juste pour l’un mais pas pour l’autre…

ALi ben ahmed
9 mois il y a

Au top tes conseil je suis dans ce cas totalement mon fils 9ans et la fille 2abs et demi et pas toujours facile .
Merci

Des histoires audio gratuites !

Indique ton adresse email et je t'enverrai immédiatement des histoires audio éducatives à écouter avec tes enfants !

You have Successfully Subscribed!

Plein activités pour enfants gratuites !

Indique ton adresse email et je t'enverrais plein d'idées d'activités à faire avec tes enfants !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This